^Haut de page

mod

Père Christophe Yernaux

Je suis né à Menin il y a 41 ans, toute ma famille habite Halluin et environs, mes quatre grands-parents parlaient donc français et flamand.

Yernaux
Après des études en électronique j'ai travaillé comme secrétaire-comptable avec mon père qui était plombier-chauffagiste-cuisiniste puis je suis entré au séminaire après quelques années de réflexion commencées avec mon curé de l'époque… l'abbé René MOTTE.

Très vite je me suis investi dans l'accompagnement et la formation des personnes handicapées (trisomie, physique, surdité) et ai été curé dans la Pévèle pendant sept ans. J'ai ensuite été accompagnateur deux ans dans une maison de la communauté chrétienne Magdala du côté d'Hazebrouck avec des personnes en grande difficulté et de la rue venant là depuis Lille pour faire le point et se remettre d'aplomb. Parfois je me demandai qui accompagnait qui.

J'ai surtout appris de ces premières années de mon ministère d'abord que les chrétiens ont un vocabulaire souvent inutilement compliqué. Imaginez dire en un geste (pour les sourds donc) "sanctifier" alors que les gestes doivent être parlants y compris pour ceux qui ne connaissent pas le vocabulaire ! J'ai retenu également que le témoignage vaut plus que les discours reprenant à mon compte cette phrase (papale) "Le monde a plus besoin de témoins que de maîtres". Il est beaucoup plus difficile d'être témoin que d'être maître parce que ça oblige à être cohérent entre les paroles, les idées et les attitudes. Il y a parfois des moments difficiles à vivre qui aident à s'en rendre compte... Et puis j'ai découvert que si une vie peut s'écrouler en un instant il est possible de se remettre en route, différent, avec l'aide de tous ceux qui croient en vous comme ils croient en Dieu, bref des Chrétiens qui ne se contentent pas de dire qu'ils le sont. C'est le témoignage de ceux que j'ai découvert et qui venaient "de la rue" mais aussi de beaucoup de croyants en Dieu et en l'homme.

D'un point de vue personnel je suis grand amateur d'histoire régionale et de généalogie, j'ai créé un site Internet sur le sujet et je suis membre de plusieurs sociétés généalogiques et historiques de la région lilloise. J'aime aussi apprendre les langues, la dernière en date étant donc la langue des signes. Je n'aime pas les repas qui s'éternisent et les flonflons bruyants par contre j'aime beaucoup le chocolat belge… nul n'est parfait !

Père Christophe Yernaux Sept. 2010
Copyright © 2015 Doyenné Lys et Deûle  tous droits réservés.

Conformément à la législation européenne nous vous indiquons que nous utilisons des cookies. nous n'en gardons aucune trâce.