^Haut de page

mod

La Miséricorde

Selon le pape François

Le pape François, la miséricorde et la vieille femme...

Le pape François a dédié son premier Angélus, après son élection, au thème de la miséricorde. Voici ce qu'il a dit le 17 mars 2013.

"Ressentir la miséricorde, ce mot change tout. C’est ce que nous pouvons ressentir de mieux : cela change le monde. Un peu de miséricorde rend le monde moins froid et plus juste. Nous avons besoin de bien comprendre cette miséricorde de Dieu, ce Père miséricordieux qui a une telle patience...

Souvenons-nous du prophète Isaïe, qui affirme que même si nos péchés étaient rouges écarlates, l’amour de Dieu les rendra blancs comme neige. C’est beau, la miséricorde !

Je me souviens, à peine devenu évêque, en l’année 1992, est arrivée à Buenos Aires la Vierge de Fatima et l’on a fait une grande messe pour les malades. Je suis allé confesser, lors de cette messe. Et presque à la fin de la messe, je me suis levé, je devais administrer une confirmation. Est venue à moi une femme âgée, humble, très humble, elle avait plus de quatre-vingts ans. Je l’ai regardée et je lui ai dit : «Grand-mère (parce que chez nous, nous appelons ainsi les personnes âgées), grand-mère - vous voulez vous confesser ?». «Oui !», m’a-t-elle dit. «Mais si vous n’avez pas péché...». Et elle m’a dit : « Nous avons tous péché... !». «Mais peut-être le Seigneur ne les pardonne pas...». «Le Seigneur pardonne tout !», m’a-t-elle dit : sûre d’elle. « Mais comment le savez-vous, vous, Madame ?». «Si le Seigneur ne pardonnait pas tout, le monde n’existerait pas». Il m’est venue l’envie de lui demander : « Dites-moi, Madame, vous avez étudié à la Grégorienne ?», parce que cela est la sagesse que donne l’Esprit Saint ; la sagesse intérieure vers la miséricorde de Dieu.

N’oublions pas cette parole : Dieu ne se fatigue jamais de nous pardonner, jamais ! «Eh, mon père, quel est le problème ?». Eh, le problème est que nous, nous nous fatiguons ! Nous ne voulons pas ! Nous nous fatiguons de demander pardon ! Lui ne se fatigue pas de pardonner, mais nous, parfois, nous nous fatiguons de demander pardon.

Ne nous fatiguons jamais, ne nous fatiguons jamais ! Lui est le Père plein d’amour qui toujours pardonne, qui a ce cœur de miséricorde pour nous tous. Et nous aussi apprenons à être miséricordieux avec tous."

FrancoisAgee2
Copyright © 2015 Doyenné Lys et Deûle  tous droits réservés.

Conformément à la législation européenne nous vous indiquons que nous utilisons des cookies. nous n'en gardons aucune trâce.