^Haut de page

mod

Les intentions de messe

Il est d'usage immémorial que les célébrants reçoivent des dons à l'occasion de messes célébrées à des intentions particulières. D'abord en nature, aujourd'hui en argent.
Le montant demandé est fixé par la conférence des évêques de France. En 2015 il s'élève à 17 euros.
 
Lors des messes dominicales vous avez certainement repéré qu'il y a plusieurs intentions qui sont dites. Le prêtre ne reçoit pas autant de fois 17 euros qu'il a dits d'intentions… Il reçoit une fois 17 euros par messe. Les autres intentions sont dites mais la somme correspondante est mise en réserve par la paroisse pour des messes ultérieures pour lesquelles il n'y aurait pas d'intention demandée (en semaine ou en maison de retraite par exemple).
 
Lorsqu'il établi sa fiche mensuelle de traitement, le prêtre déduit de son salaire le montant reçu pour les messes, l'archevêché ne lui réglant que la différence avec le traitement normal.
 
Le traitement des prêtres versé par l'archevêché est pratiquement exclusivement assuré par la collecte annuelle du Denier de l'Eglise.
 
Le principe est le même avec les offrandes reçues parfois à l'occasion de célébrations religieuses ou de sacrements (celui des malades à domicile par exemple).
 
Chaque prêtre est tenu de célébrer une messe par mois sans demander d'offrande (messe pro populo).
 
Des funérailles ou un mariage sont considérés comme messes (les 17 euros sont déduits de la somme demandée aux pompes funèbres ou aux fiancés) que la messe ait lieu ou pas. Pour les baptêmes le prêtre ne reçoit rien d'autre que le remboursement de ses frais de transport.

Copyright © 2015 Doyenné Lys et Deûle  tous droits réservés.

Conformément à la législation européenne nous vous indiquons que nous utilisons des cookies. nous n'en gardons aucune trâce.