^Haut de page

mod

Deûlémont dans la tourmente 1914

Cette année, à l’occasion du centenaire de la guerre 1914-1918, nous allons relater ce qu'a vécue l’église de Deûlémont et cela, grâce à l’association « Deûlémont d’hier et d’aujourd’hui»  qui nous a prêté documents, photos, DVD, véritable mine de renseignements.

Deulemont14bDeûlémont avant la guerre
Avant la tourmente de 1914 – 1918 Deûlémont était un gros village (1880 habitants) paisible et tranquille. Comme dans beaucoup de villes et villages, le cimetière entourait l’Eglise.Celui-ci, clôturé de grilles dans un espace restreint, devint dès le début du siècle trop petit et son transfert à l’endroit actuel fut décidé en 1905-1906.

Deulemont14aDeûlémont fut très rapidement occupé par les allemands durant la première guerre mondiale. Notre village fut la cible des canons alliés pendant quatre ans et petit à petit tout fut détruit. Pendant la tourmente, un paroissien, menuisier de son état, sauvera une partie du mobilier. Suite aux bombardements, seuls le banc de communion, les confessionnaux et la chaire seront sauvés. Ils ont repris leur place dans l’église actuelle. Le calvaire adossé sur le mur de l’église résistera très longtemps aux obus et aux intempéries. Il fut comme le symbole de la cité qui ne voulait pas mourir.
Le 6 Avril 1917, en raison des combats de plus en plus violents et des bombardements incessants, les autorités avaient décidé l’évacuation totale de la population. Tout le village est en ruine. Seuls restent debout les blockhaus construits un peu partout par les allemands.

La reconstruction
1921. La guerre est terminée depuis plus de deux ans. Une soixantaine de baraquements provisoires sont installés, tels qu’une église, un presbytère, des écoles… Les habitants, pressés de retrouver un foyer dans leur village natal déblaient les ruines. Petit à petit, les habitations des divers hameaux refirent surface, mais il fallut attendre les années 30 pour voir la résurrection du village qui, pour différentes raisons, avait perdu plus de la moitié de ses habitants.

Deulemont14cLe 5 Mai 1923, le Conseil municipal adopte le plan de reconstruction de l’Eglise, reconstruction qui sera effectuée sous le contrôle de la coopérative des Eglises dévastées. La pose de la première pierre aura lieu le 13 Avril 1924.Trois années auront été nécessaires pour la reconstruction de notre église sous l’égide de Monsieur Tricard, architecte.L’Eglise St Symphorien sera inaugurée et bénie en 1927.

Pourquoi St Symphorien ?
St Symphorien est un jeune martyr né en 160, condamné à avoir la tête tranchée à l’âge de 18 ans pour avoir refusé de renier sa foi. Il est fêté le 22 août et c’est  la raison pour laquelle une messe avec bénédiction des enfants est célébrée chaque 4ème dimanche du mois d’août. Ce même dimanche, le village est en fête pour honorer St Symphorien, patron de la paroisse. C’est également jour de ducasse et depuis quelques années, est organisée une braderie qui remporte un franc succès.
Autrefois, une procession avait lieu ce même dimanche et rassemblait tout le village dans la prière, la joie et la ferveur (chants, vélos fleuris, rues pavoisées…). Trois autres processions se déroulaient également  à d’autres moments de l’année : le jour de la fête Dieu, le jour de la fête du Sacré-Cœur et le 15 août à l’occasion de la fête de l’Assomption. Autre date importante : L’Adoration, journée de prières et de recueillement qui avait lieu le 23 janvier.

Même si aujourd’hui, les processions ne sont plus autant d’actualité, l’Eglise doit rester un lieu de célébration des grands événements familiaux, un lieu de rassemblement et de prières où les chrétiens se rencontrent, échangent et font vivre la Parole de Dieu.

Nous espérons ainsi que notre église ne sera plus jamais la cible ni des bombes, ni des obus, mais qu’elle restera le symbole de l’amitié et de l’entente qui devraient régner entre tous les peuples. Nous remercions vivement l’association DHA sans laquelle nous n’aurions pu retransmettre l’histoire de notre église.
 
Marilyne Cuvelier et Ghislaine Vermersch

Article extrait du journal paroissial "Ensemble" n°106 de juin 2014

Copyright © 2015 Doyenné Lys et Deûle  tous droits réservés.

Conformément à la législation européenne nous vous indiquons que nous utilisons des cookies. nous n'en gardons aucune trâce.