^Haut de page

mod

Ménage de printemps

Cette année en concertation avec l'EAP; sous l'impulsion de Madame Viel, directrice de l'école Sainte Marie de Quesnoy sur Deûle, les enfants des 2 classes de CM1 avec leurs enseignantes et des parents accompagnateurs ont voulu s'investir dans la paroisse.

Ils ont eu comme objectif : l'embellissement de l'église pour célébrer la Résurrection de Jésus le jour de Pâques.
Ils ont donc décidé de nettoyer toutes les chaises et laver le sol de l'église, c'était aussi une manière de concrétiser leur effort de Carême.

Deux groupes de 27 élèves se sont succédés. Très organisés : avec balai, raclette, seau, chiffons, ils se sont activés. Une véritable ruche!!!
Tout ceci avec beaucoup de discipline, de calme et de joie, chacun prenant à cœur le travail à accomplir.
Par équipe de 4 à 6 élèves, ils ont pu découvrir et faire le Chemin de Croix pour s'ouvrir à la semaine sainte.
Pour 16 h l'église était rutilante de propreté.
Menage
L'équipe de ménage, le Père Dominique Lemahieu, l'EAP remercient très chaleureusement et félicitent enfants, enseignantes, parents accompagnateurs pour le magnifique travail accompli et souhaitent à tous  une très belle fête de Pâques.
Un grand MERCI également à Madame Viel pour cette belle initiative.

Chacun aura vraiment contribué à rendre une église accueillante pour célébrer Pâques. Je pense que les paroissiens seront aussi très fiers et reconnaissants pour ce beau service.
Avril 2015

LE SAVIEZ VOUS ?
Le grand ménage de printemps…
Avant la Pâque juive, dans chaque maison, on jette tout ce qui est ancien y compris la nourriture, on fait place nette pour la nouveauté. Les Chrétiens ont repris ce rite. Jusqu'à la réforme liturgique de 1965, à la fin de la messe du jeudi saint, on ôtait tout ce qui se trouvait sur l'autel et on le lavait à l'eau. Le monde ancien s'en est allé, un monde nouveau est arrivé…
Copyright © 2015 Doyenné Lys et Deûle  tous droits réservés.

Conformément à la législation européenne nous vous indiquons que nous utilisons des cookies. nous n'en gardons aucune trâce.