^Haut de page

mod

Témoin : J'étais vide, sans vie

Le 27 avril, une vingtaine de personnes recevaient le sacrement des malades au cours de la messe paroissiale célébrée à Frelinghien. Joëlle a tenu à nous faire part du réconfort qu’elle a reçu par ce sacrement.

Après plusieurs années de maladie, de souffrance, d’inquiétude sur l’avenir, j’étais vide, sans force, je ne ressentais même plus l’amour du Christ lorsque je priais et cela entamait même mon goût de vivre, de partager, d’aller vers les autres de leur donner de l’amour et de trouver les bonnes paroles pour réconforter mon prochain.
J’étais devenue aveugle et sourde aux grâces du Seigneur.

La foi qui m’habitait me quittait peu à peu, je n’arrivais plus à prier, plus d’énergie pour me rendre à la messe avec la sensation que Dieu m’abandonnait.
J’ai donc demandé le sacrement des malades, sachant que par ce sacrement le chrétien reçoit la force de supporter son épreuve plus sereinement et l'assurance qu'il la vit en proximité avec le Christ.

Dieu n’a pas tardé à réagir à ce geste de foi, il s’est de nouveau manifesté en m’apportant le réconfort, la paix, le courage, la réconciliation, à me redonner confiance.
Dieu est de nouveau avec moi et je retrouve sa bonté, sa tendresse, Il se manifeste de nouveau par des signes que je ne voyais plus. Il me protège de nouveau, je sens sa présence et son soutien.

Article paru dans le journal paroissial "Ensemble" en septembre 2014

Copyright © 2015 Doyenné Lys et Deûle  tous droits réservés.

Conformément à la législation européenne nous vous indiquons que nous utilisons des cookies. nous n'en gardons aucune trâce.