^Haut de page

mod

Adieu Soeur Janine

Certaines personnes laissent une trâce indélébile dans notre mémoire.

JP2014dec2Les semaines sociales en 2004 à Lille ont été à l’origine de notre rencontre par ma candidature à loger une ou deux personnes à la maison.

Tu as bousculé ma tranquillité, tu m’as fait découvrir les horizons les plus divers, avec ton moyen de locomotion inattendu : l’auto-stop, tes connaissances sans limites : la France, le Nord, la cathédrale de Lille où tu m’as guidée après la messe de clôture de cet évènement européen, tes connaissances personnelles, de nombreux évêques et cardinaux de France, le Cardinal BARBARIN à Lyon bien sûr, et ton profond attachement au Cardinal DECOURTRAY et toute sa carrière, Mgr DEFOIS, ton professeur de théologie durant ta formation de religieuse…

Je me suis demandé parfois pourquoi j’avais eu cette chance de te rencontrer, nos diverses retrouvailles étant ponctuées de ce que j’appellerais « petits miracles » ; d’abord ce jeune technicien qui t’a chargée d’Arras à Lille et que nous avons retrouvé le lundi à l’aube devant le Grand Palais pour te remmener jusque Reims où il travaillait ; puis retour à Lyon en auto-stop, tout naturellement.

Puis de longues périodes de silence, et retour dans le Nord en 2007, après l’incendie de la caravane où tu vis auprès des gens du voyage, ta seconde famille. En 2013, grosse inquiétude, mais en septembre, surprise : des quesnoysiens qui me connaissent t’ont prise en voiture en Hte-Loire, ta région d’origine, et m’ont raconté à leur retour ce nouveau « petit miracle ». Je t’avais retrouvée !!!

Dernier séjour en mai-juin 2014, tu as fait connaissance avec la paroisse N-D. des Sources et je reste marquée par ton visage illuminé lorsque le P. LEMAHIEU t’a offert de communier au calice en raison d’une impossibilité pour toi d’avaler l’hostie.

Et puis, la triste nouvelle le 29 septembre qui m’annonçait ton décès brutal causé par un cœur défaillant. L’infatigable voyageuse est maintenant près du Seigneur, je n’en doute pas. Remercie-le pour m’avoir fait ce cadeau : te connaître.

Et repose en paix, Janine, ton voyage sur cette terre est terminé.

Extrait du journal paroissial "Ensemble" n°108 décembre 2014

Copyright © 2015 Doyenné Lys et Deûle  tous droits réservés.

Conformément à la législation européenne nous vous indiquons que nous utilisons des cookies. nous n'en gardons aucune trâce.