^Haut de page

mod

JMJ : s'engager

Clément, 19 ans, étudiant à Paris, et organiste dans notre paroisse a fait partie du groupe de 81 jeunes du Nord-Pas-de-Calais aux Journées Mondiales de la Jeunesse ( JMJ), à Rio de Janeiro, en Juillet dernier.

Il témoigne :
 
Pendant 23 jours, délaissant le confort européen, nous sommes partis en pèlerinage au Brésil, à la rencontre d'une autre culture, d'un autre visage de l’Église, et surtout à la rencontre des croyants qui font vivre l'Église d'Amérique Latine.
S'il fallait ne retenir qu'une chose, ce serait l'accueil chaleureux qui nous a été réservé. Partout, nous avons trouvé des sourires, des chants et beaucoup de joie. Cette joie, ces expériences vécues, je souhaite les partager, et en faire connaître les fruits dans nos communautés locales.

Le thème des JMJ était : «Allez, de toutes les nations faites des disciples» Cette parole forte, l’envoi en mission par le Christ de ses apôtres est encore d'actualité. Si certains portent le message du Christ à l'autre bout du monde (dans notre groupe un séminariste se destinait à partir en Asie), nous devons, plus que jamais remplir cette mission dans nos communautés.

Lors de la veillée finale à Copacabana, le Pape François a exhorté les 3,8 millions de jeunes présents à être le « champ de la foi » où la parole de Dieu est semée, où elle grandit, et dont la récolte part à travers le monde.

Ce pape, d'un sympathique naturel et d'une bonne humeur communicative, a su avec des paroles fortes, nous rendre conscients, nous jeunes du monde entier unis en Christ, de la mission qui nous est confiée : nous héritons d'une Église, nous devons la faire vivre et revivre, tout particulièrement dans nos sociétés européennes où elle a tendance à s’essouffler.

C'est le but de la « nouvelle évangélisation » lancée par Benoît XVI en fin d'année dernière. Le pape François lui-même nous a invités à nous engager : «Je veux être constructeur de l’Église du Christ» Puis, il a ajouté « A l’avenir, rappelez-vous de cet engagement !»

Aujourd'hui, c'est à nous, jeunes et jeunes adultes, de participer activement à la vie de l’Église, en particulier auprès des jeunes qui ont perdu ou n'ont jamais trouvé le chemin de la foi.


JP2013dec6
Clément a eu l’honneur de porter l’icône de Notre-Dame de la Treille, patronne du diocèse, à Copacabana. (Photo : Cyprien Viet pour Croix du Nord)

Extrait du journal paroissial "Ensemble" n°104 décembre 2013

Copyright © 2015 Doyenné Lys et Deûle  tous droits réservés.

Conformément à la législation européenne nous vous indiquons que nous utilisons des cookies. nous n'en gardons aucune trâce.