^Haut de page

mod

Osons la fraternité

Fraternité et proximité vont de paire. Quels exemples concrêts peuvent nous inspirer ?

JP2013dec1Proche dans la vie
Nous sommes souvent en situation de proximité.
Quand une maman serre tendrement son bébé dans les bras, quelle belle image d’amour !
Quand on se sent bien dans son quartier, lorsqu’on peut compter sur les voisins pour un renseignement, voire un dépannage, quelle bonne proximité !
Quand, avec toute une salle, on vibre à l’écoute d’un concert, on se sent proche des musiciens et de tous ceux qui applaudissent.
Quand on retrouve une vieille connaissance, tous les détails du passé ressurgissent et nous rapprochent. C’est prodigieux.
Noël approche. Dieu ne pouvait pas se rendre plus proche de chaque homme, qu’en prenant notre condition humaine et en la vivant en tout, à l’exception du péché, de la naissance à la mort.
Alors, demandons-lui, dans la prière, de vivre de son amour et ainsi, de nous rendre proches de lui et de tous nos frères en humanité.
 
Lily
 
Proche via les réseaux sociaux, Prudence !
Aujourd’hui les jeunes (comme les moins jeunes) sont sans cesse en quête de nouveaux amis et rien n’est plus facile que de s’inscrire sur les réseaux sociaux. Cela permet aux personnes les plus isolées ou les plus timides de rencontrer des « amis ». Mais s’agit-il de vrais amis ? La proximité n’est-elle pas plutôt virtuelle que réelle ? Les relations ainsi établies peuvent en effet avoir aussi bien un aspect salvateur qu’un aspect destructeur. Si grâce aux réseaux sociaux, on a l’illusion d’avoir beaucoup d’amis, ceux-ci peuvent proférer aussi des paroles blessantes voire destructrices : en effet la liberté d’expression est sans limite. Par ailleurs, les vrais amis sont présents physiquement quand on en a besoin.
Ghislaine
 
La paroisse proche
Hélas, est finie l’époque où M. le curé pouvait rendre visite chaque année à toutes les familles de la paroisse, car les prêtres sont de plus en plus rares.
Heureusement, il y a les permanences paroissiales dans chacune de nos communes (voir en page 7).
Mais aussi la paroisse met progressivement en place, dans chaque quartier, des « relais paroissiaux ».Il s’agit de chrétiens auprès de qui les voisins peuvent se renseigner sur la vie paroissiale ; ils sont attentifs, en toute discrétion, à ce qui se vit dans le quartier, pour apporter aide ou porter dans la prière, car, comme l’a dit le Concile Vatican II :
« Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur….. »
Le dernier journal « Ensemble » a indiqué, en page 4, les chrétiens qui, dans chacune de nos communes, ont accepté d’animer ce réseau de « relais ».

Albert
Extrait du journal paroissial "Ensemble" n°104 décembre 2013

Copyright © 2015 Doyenné Lys et Deûle  tous droits réservés.

Conformément à la législation européenne nous vous indiquons que nous utilisons des cookies. nous n'en gardons aucune trâce.