^Haut de page

mod

Textes de la messe jour

Vous trouverez les textes de la messe de ce jour et des jours suivants sur le site de la pastorale liturgique francophone :

AELF

 

Textes de ce jour :

  • Première lecture : « Il est grand, le mystère de notre religion » (1 Tm 3, 14-16)

    Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre à Timothée

    Bien-aimé,
        je t’écris avec l’espoir d’aller te voir bientôt.
        Mais au cas où je tarderais, je veux que tu saches
    comment il faut se comporter dans la maison de Dieu,
    c’est-à-dire la communauté, l’Église du Dieu vivant,
    elle qui est le pilier et le soutien de la vérité.

        Assurément, il est grand, le mystère de notre religion :
    c’est le Christ,
    manifesté dans la chair,
    justifié dans l’Esprit,
    apparu aux anges,
    proclamé dans les nations,
    cru dans le monde,
    enlevé dans la gloire !

               – Parole du Seigneur.

  • Psaume (Ps 110 (111), 1-2, 3-4, 5-6)

    Refrain psalmique : (Ps 110, 2a)

    Grandes sont les œuvres du Seigneur !
    ou : Alléluia !

    De tout cœur je rendrai grâce au Seigneur
    dans l’assemblée, parmi les justes.
    Grandes sont les œuvres du Seigneur ;
    tous ceux qui les aiment s’en instruisent.

    Noblesse et beauté dans ses actions :
    à jamais se maintiendra sa justice.
    De ses merveilles il a laissé un mémorial ;
    le Seigneur est tendresse et pitié.

    Il a donné des vivres à ses fidèles,
    gardant toujours mémoire de son alliance.
    Il a montré sa force à son peuple,
    lui donnant le domaine des nations.

  • Évangile : « Nous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé. Nous avons chanté des lamentations, et vous n’avez pas pleuré » (Lc 7, 31-35)

    Acclamation : (cf. Jn 6, 63c.68c)

    Alléluia. Alléluia.
    Tes paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie ;
    tu as les paroles de la vie éternelle.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

    En ce temps-là,
    Jésus disait à la foule :
     « À qui donc vais-je comparer les gens de cette génération ?
    À qui ressemblent-ils ?
        Ils ressemblent à des gamins assis sur la place,
    qui s’interpellent en disant :
    “Nous avons joué de la flûte,
    et vous n’avez pas dansé.
    Nous avons chanté des lamentations,
    et vous n’avez pas pleuré.”
        Jean le Baptiste est venu, en effet ;
    il ne mange pas de pain, il ne boit pas de vin,
    et vous dites : “C’est un possédé !” 
        Le Fils de l’homme est venu ;
    il mange et il boit,
    et vous dites : “Voilà un glouton et un ivrogne,
    un ami des publicains et des pécheurs.”
        Mais, par tous ses enfants,
    la sagesse de Dieu a été reconnue juste. »

                – Acclamons la Parole de Dieu.






Copyright © 2015 Doyenné Lys et Deûle  tous droits réservés.

Conformément à la législation européenne nous vous indiquons que nous utilisons des cookies. nous n'en gardons aucune trâce.